Virus, autres parasites, idées bannière-1

    Virus, crise en vue, idées pratiques pour maintenir son revenu

    Posted by Thierry Mourrain on 14 mai 2020 09:40:58
    Thierry Mourrain

    Avec les évènements liés au Coronavirus, le monde a changé en quelques semaines... Une tempête se prépare... Nous allons devoir sérieusement nous adapter, diminuer nos objectifs et nos dépenses tout en cherchant à maintenir notre revenu pour subsister...

    Pour répondre à cette délicate question, suivons le fil rouge du virus qui nous a conduit dans cette situation, voyons dans quel écosystème nous vivons et comment nous pouvons trouver des pistes pour nous en sortir.


    Qu'est-ce qu'un virus ?

    Les virus (poison en latin) sont de très petites particules qui une fois en contact avec des cellules vont y pénétrer afin de les parasiter et s'y répliquer. Une fois à l'intérieur, ils libèrent leur constituants et se reproduisent par milliers afin d'attaquer les cellules voisines puis d'autres, plus distantes, en voyageant à l'intérieur de l'organisme de leur hôte.

    Il existe des dizaines de milliers d'espèces de virus différentes chez les plantes, les animaux, les humains.

    Le but du virus est de vivre et de se reproduire par la collaboration forcée de son hôte, la cellule...

    Le virus va cesser son processus de reproduction effréné soit parce que les cellules se sont immunisées contre son action, soit parce qu'il n'y a plus de cellules à parasiter.

    Du point de vue de la sélection naturelle et de l'évolution des espèces, on peut dire que le virus joue un rôle de régulateur invisible !

     

    Virus

     

    Autre formes de parasitismes inventés par l'Homme

    Par dessus les lois naturelles qui gouvernent le monde animal et végétal, dont les virus font partie intégrante, l'Homme a superposé ses propres mécanismes pour parasiter ses congénères afin de vivre à leur dépens 🤔

    Dans l'Antiquité déjà, le parasite était la personne qui s'invitait à la table d'autrui en utilisant la flatterie.

    Plus tard l'Homme inventa l'esclavagisme, les actes de piraterie en mer, les attaques de diligence, les mafias, etc...

    Dans nos sociétés modernes, le parasitisme social correspond à des catégories de personnes qui vivent sur le dos de ceux qui produisent. On parle des parasites "d'en haut" et des parasites "d'en bas". Les premiers correspondent aux « élites » c’est-à-dire à tous ces gens qui prélèvent leur part sans produire de réelles richesses. Les parasites d’en bas sont identifiés aux paresseux, aux profiteurs et à tous ceux qui utilisent la production des autres sans rien apporter en retour à la collectivité… Souvent les parasites "d'en-haut" et les parasites "d'en-bas" travaillent de concert pour parasiter et déposséder les hôtes qui produisent...

    Par extension, si le parasitisme désigne toute relation sociale par laquelle une personne ou un système vit aux dépens de ceux qui produisent sans leur consentement, on peut ajouter l'impôt, le chantage, la contrefaçon, etc...

    Les virus informatiques, inventés par l'Homme, reproduisent les mêmes comportements que leurs congénères biologiques. En effet, dans les programmes qu'ils infiltrent, ils se reproduisent et ne cessent leur activité que lorsqu'on redémarre l'ordinateur ou que l'on trouve un antidote, c'est à dire un autre programme qui va les débusquer pour les supprimer. Parfois le virus informatique aura vaincu son hôte en effaçant toute information sur le disque dur ou en s'installant dans la mémoire, rendant le système d'exploitation inopérant, même après un redémarrage ou une réinstallation...

    Avec les progrès de la science, l'Homme sait aujourd'hui fabriquer des virus biologiques en laboratoire via des manipulations moléculaires à l'occasion de travaux de recherches ou d'expérimentations militaires... 


    PUBLIER UNE ANNONCE

     

    Virus, parasitismes, crise à venir, comment se sauver ?

    Le parasitisme biologique est un mécanisme naturel contre lequel on ne peut rien à part lutter en renforçant son immunité par une bonne alimentation, en se soignant avec des plantes ou grâce à des molécules naturelles comme la vitamine C, la quinine ou des molécules de synthèse comme la chloroquine.

    Le parasitisme inventé par l'Homme est plus sournois et difficile à combattre car il est protéiforme et se présente à nous de différentes façons. Plus on s'imbrique dans le Système, plus celui-ci développe son parasitisme en nous, jusqu'à prendre la plus grosse part et nous laisser la portion congrue...

    Seulement voilà, dans la tempête, on doit réduire la voilure, se débarrasser du superflu et aller à l'essentiel ! Alors, comment changer de paradigme et retrouver le plein contrôle de son être et de sa production ? C'est une vaste question à laquelle nous ne pouvons répondre totalement ici. Néanmoins, deux chemins se présentent, chacun correspondant à des choix de vie différents :

    • Décider de rester dans un certain confort matériel et lien social apportés par le Système, mais rationaliser au maximum la consommation de biens ou de services pour diminuer les dépenses et les dépendances.
    • Vouloir sortir du Système, en abandonnant le mode de vie qu'on avait avant. Retourner à la nature, en autonomie énergétique, autonomie alimentaire, réduction des besoins non vitaux, utilisation de transports naturels ou mécaniques, etc... 

    Se retirer du monde-1

    giphy

     

    PUBLIER UNE ANNONCE

     

    Comment s'organiser pour maintenir ses revenus

    Quelque soit le scénario choisi, c'est clair, il va falloir être créatif et trouver des ressources pour s'adapter.

    Nous aborderons ci-dessous ce que nous connaissons le mieux chez First2trade, à savoir apporter des idées et des retours d'expériences pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre situation actuelle et de vos capacités. 

    En effet, pour vous repositionner pendant la crise qui s'annonce, il nous semble évident qu'une bonne exploitation de vos revenus potentiels devient aujourd'hui aussi stratégique qu'une bonne gestion de vos dépenses.

    Alors quelles sont les pistes à suivre pour sécuriser ses revenus ?

    • Choisir une banque vous proposant les conditions les plus avantageuses. La banque idéale est celle qui vous rémunère l'argent que vous laissez sur votre compte et qui vous propose un maximum de services gratuits (carnet de chèque, CB, envoi des extraits de compte, consultation par internet, etc...). N'hésitez pas à faire le tour des banques en leur demandant à chacune leurs conditions d'ouverture et de gestion de compte. Souvent les banques en ligne proposent les meilleurs contrats.
    • Y-a-t-il des liquidités sur votre compte que vous pourriez placer avec un rendement plus intéressant ? Parlez-en avec votre banquier et comparez plusieurs propositions.
    • Avez-vous des prêts en cours que vous pourriez renégocier avec des taux d'intérêts plus avantageux ? (nous vous conseillons d'en faire autant sur tous vos contrats ; assurances, telecom, internet, énergie, TV, etc... et de supprimer tout ce qui n'est pas indispensable) 
    • Si vous êtes salarié, votre entreprise propose-t-elle une meilleure rémunération ou une prime si vous contribuez à augmenter son activité commerciale en lui trouvant de nouveaux clients ou si vous prenez en charge des fonctions complémentaires à votre fonction principale ?
    • Si vous êtes indépendant ou auto entrepreneur, avez-vous songé à l'apport d'affaires ? En effet, si vos clients vous font confiance et vous demande de leur recommander des professionnels compétents sur des sujets que vous ne traitez pas, pourquoi ne pas transformer ce besoin en avantage ? Beaucoup d'entreprises recherchent des opportunités d'affaires ! Tout le monde serait gagnant, et vous aussi ! 😊
    • Si vous êtes chef d'entreprise, avez-vous consulté votre expert-comptable pour comprendre comment vous pourriez mieux sécuriser et faire fructifier votre outil de travail ? (Placement de la trésorerie, meilleure gestion patrimoniale, outils de défiscalisation ou d'optimisation, rationalisation des coûts, etc...)
    • Avez-vous pensé à générer plus de prospects grâce à des techniques commerciales rentables comme l'utilisation des réseaux sociaux ?
    • Si vos commerciaux remontent des leads hors périmètre, pourquoi ne pas les recycler en les proposant aux sociétés qui les recherchent ? Vous augmenteriez votre CA, votre marge, et pourriez commissionner vos commerciaux sur ces ventes. Ce qui ne manquera certainement pas de les intéresser, surtout en ce moment !
    • Vous êtes particulier salarié, retraité ou demandeur d'emploi ? Pourquoi ne pas cumuler votre salaire, votre pension ou vos allocations chômage avec d'autres revenus secondaires comme l'apport d'affaires ?
    • Participez à des groupes de business ou des clubs d'affaires (BNI, Protéine, Business club, etc...) pour échanger sur votre métier, apporter des opportunités, en identifier de nouvelles et surtout continuer à développer votre réseau ! 👍
    • Apporter des opportunités business gracieusement est une bonne façon de construire ses futurs succès en générant de la réciprocité, y avez-vous pensé ?
    • Développez votre sens du commerce et de la négociation !

     

    PUBLIER UNE ANNONCE


    Loin d'avoir traité l'ensemble de ce vaste sujet, nous espérons, au travers de cet article, vous avoir donné matière à réflexion et l'envie de mettre en pratique certains de nos conseils ! 

    Vous pouvez pour cela publier vos annonces sur notre plateforme ou poursuivre votre lecture en parcourant notre blog dédié au développement commercial et à l'apport d'affaires. Si vous souhaitez approfondir, n'hésitez pas à télécharger les guides ci-dessous en fonction de votre profil et de vos objectifs.

     

    guide pour booster sa force de vente PME

     

    guide-10-cles-se-lancer-comme-apporteur-daffaires

    Topics: Conseils Business