Senior-chomage-rebondir-apport-daffaires

    Seniors au chômage, rebondir avec l'apport d'affaires et le numérique

    Posted by Thierry Mourrain on 6 avr. 2019 10:34:49
    Thierry Mourrain

    Vous êtes senior et recherchez un emploi ? Quelque soit votre métier, vous rencontrez peut-être des difficultés pour retrouver un travail ? Nous allons vous proposer dans cet article une piste pour rallumer la flamme, retrouver une forme de liberté et vous aider à générer des revenus...


    Votre situation de demandeur d’emploi senior est difficile à vivre

    Au chômage récemment ou depuis de nombreux mois, votre situation actuelle est vécue comme une épreuve pour vous et tous vos proches. Une pression importante sur vos épaules et une forme de fatalisme peuvent vous amener à douter de votre capacité à rebondir et retrouver un job.

    C’est normal car aujourd’hui le marché de l’emploi n’a jamais été aussi tendu :

    • Ouverture des frontières, nearshore, offshore...
    • Transformation ou disparition de certains métiers due à la concurrence ou à la digitalisation ou les deux !
    • Recrutements plus important chez les jeunes souvent bien moins expérimentés mais mieux diplômés et aussi moins payés…
    • Manque de formation pour aborder de nouveaux métiers issus du digital

    Alors comment sortir de cette nasse ?

    Chez First2trade, nous avons une solution à vous suggérer. En attendant que vous retrouviez un nouveau travail, ou même en remplacement d’une activité salariée, nous vous proposons de tester une piste alternative, opérationnelle immédiatement, en accès gratuit et sans formation ! 

     

    Au chômage, vous avez peut-être l'opportunité de mieux vous valoriser

    C’est un fait, avoir dépassé la cinquantaine et être sans emploi, n’est pas une situation facile lorsque l’on se projette dans le marché du travail tel qu’il est structuré aujourd’hui. Ça peut même être frustrant et angoissant...

    Mais sachez-le, quinquas, sexas, vous possédez une richesse dont vous n’avez peut-être pas conscience et que vous pourriez bien mieux exploiter : c’est votre longue expérience, les relations que vous avez tissées et votre carnet d’adresses !

    En effet, en attendant de trouver chaussure à votre pieds et plutôt que de chercher à entrer dans un job qui a de fortes chances de ne pas correspondre à votre profil ou à vos envies, pourquoi ne pas valoriser vos relations et votre vécu professionnel pour votre propre bénéfice ? Ou en tout cas, essayer ?

    Notamment ceux d’entre vous, les seniors qui ont bâti leur expérience dans le commercial, le conseil, la relation clients, partenaires ou fournisseurs... car vous êtes pour la plupart des personnes prédisposées : vous avez le contact facile, un certain crédit, de la considération et un carnet d’adresses qu’il suffit de réactiver !

    Chez First2trade, nous avons conçu pour vous une plateforme web, simple et gratuite, qui vous donne les moyens d'exploiter vos acquis et de vous lancer immédiatement dans une activité rémunératrice : celle d’apporteur d’affaires

     

    Apporteur d’affaires, mais qu’est-ce que c’est exactement ?

    Dans votre réseau, parmi vos anciens clients, partenaires ou fournisseurs, vous connaissez quelqu’un, particulier ou entreprise, qui exprime un besoin et qui recherche un professionnel pour y répondre ?  Identifier ce besoin et proposer ses services, gratuitement ou de façon onéreuse, pour mettre en relation les uns avec les autres, c’est cela tout simplement être apporteur d’affaires. En y réfléchissant, vous avez même peut-être déjà pratiqué cette activité durant votre carrière !

    Grâce à votre intervention, vous allez accélérer la circulation des besoins vers des professionnels capables d'y répondre, et être rémunéré par eux pour cela car cette information a une très grande valeur. En effet, elle leur permet de détecter plus tôt de nouveaux projets, de nouvelles opportunités commerciales, et au final leur donne l’occasion de se positionner sur de nouveaux marchés !

    Sur une plateforme numérique comme First2trade, il est très simple de se lancer comme apporteur d’affaires : il suffit de publier son annonce, ça prend 3mn ! Ensuite, l’effet de levier du web fait le reste ! Une fois votre annonce en ligne, les professionnels intéressés commencent à vous contacter pour échanger et entrer en négociation avec vous. Il ne vous reste plus qu'à sélectionner ceux que vous jugez les plus pertinents et monétiser la mise en relation avec votre client. 

    En plus, sur certains besoins, vous pouvez être votre propre apporteur d’affaires. C’est même idéal pour démarrer et tester le concept ! Par exemple, vous vendez votre bien immobilier, vous faites construire, vous rénovez, vous organisez un voyage avec des amis ? Vos projets sont de vraies opportunités commerciales que vous pouvez revendre à des agences immobilières, des banques, des assurances, des entreprises du bâtiment ou des agences de voyages !

    Bref, aujourd’hui, grâce à vous, vos relations et l’apport du web, vous avez la possibilité, avec l’activité d'apport d’affaires, de reconquérir votre indépendance, retrouver votre place dans le marché actuel, et valoriser pleinement votre parcours professionnel.

    L’apport d’affaire, grâce au numérique, comporte une foule d'avantages :

    • Ne coûte rien pour se lancer,
    • Fort potentiel rémunérateur,
    • Peut s’exercer de suite ...
    • y compris si on est particulier !
    • Peu chronophage,
    • Indépendance, autonomie

    Senior-Exercice

     

    OK, mais existe-t-il des contraintes, des limites ou des obligations ?

    Vous trouverez à la fin de cet article un guide à télécharger vous permettant de répondre à vos principales questions. En attendant, voici quelques éléments de réponse sur des sujets évoqués fréquemment par les apporteurs d’affaires :

    • Puis-je monétiser des données de contact ? Selon le règlement européen RGPD, dont l’application est contrôlée par la CNIL en France, tout apporteur d’affaires est autorisé à vendre les données de contact d’interlocuteurs particuliers à des fins commerciales à condition que ces derniers lui aient expressément donné leur accord. Les données de contact des professionnels ne nécessitent pas de consentements préalables dans la mesure où la prospection commerciale est en rapport avec leur profession. Quand on y pense, cette loi est plutôt bonne car elle amène des règles de bonne conduite dans les affaires.
    • Quand l'apporteur d'affaires est déjà une entreprise, même une micro-entreprise, on peut très facilement proposer ses services d’apporteurs d’affaires dans le cadre de son activité principale ou d’une activité secondaire. On peut aussi facturer, ce qui permet aux professionnels qui acquièrent l’opportunité de la payer avec leur compte Société.
    • Quand l'apporteur d'affaires est un particulier, la loi permet de vendre une opportunité une ou deux fois. Au-delà, cette activité est considérée comme commerciale et il est nécessaire de constituer une structure juridique pour l’exercer. C’est plutôt bien car cette liberté, même si elle est limitée (hé oui nous sommes en France !), permet à un particulier de tester l’apport d’affaires avant de s’engager. Vous pouvez vous faire payer cette première affaire comme vous le souhaitez : espèces, chèque cadeau, virement ou chèque bancaire. 
    • Quand on veut constituer une structure juridique, la forme la plus simple est la micro-entreprise (appelée avant auto entreprise)
    • Si l’on souhaite vendre une opportunité commerciale proche de son ancien métier, il faut vérifier dans son dernier contrat de travail que l’on est pas tenu de respecter une clause de non-concurrence
    • Vous pouvez cumuler votre Allocation de Retour à l'Emploi (ARE) avec la création d'une micro-entreprise, d'une EURL ou d'une SASU afin de recevoir vos revenus d'apports d'affaires et facturer vos clients. Tant que vous ne vous rémunérez pas en tant que dirigeant de votre entreprise, vous percevez l'intégralité de votre ARE. Tout est expliqué ici : https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/maintien-des-allocations-creation-reprise-d-entreprise/

     

     

    Utiliser les plateformes d’apport d’affaires c’est compliqué ?

    L’avantage des plateformes web, quelque soit leur objet, c’est la possibilité pour chacun de prendre la parole et de s'adresser au plus grand nombre en une seule publication. C’est aussi la mise en relation directe entre l’offre et la demande. On appelle cela la désintermédiation,  c'est à dire un meilleur partage de la valeur d'une transaction puisque le lien est direct entre le client et le fournisseur.

    First2trade, plateforme spécialisée dans la publication et la mise en relation d’opportunités commerciales, propose une approche désintermédiée et directe entre apporteurs d’affaires et professionnels, offrant de vraies possibilités de développement et de business pour chacun :

    • Tous les secteurs économique sont représentés sur la plateforme (venez jetez un coup oeil sur nos opportunités en cours, vous le constaterez pas vous-même !) Et ce mélange des genres est voulu. En effet il permet de faire circuler plus vite les opportunités car les professionnels non concernés vont entraider des confrères en leur envoyant votre opportunité !
    • La visibilité de First2trade sur le web et les réseaux sociaux est très bonne, ainsi les opportunités commerciales publiées sont rapidement consultées par les professionnels intéressés et peuvent trouver facilement un acquéreur parmi eux ! C'est aussi idéal pour élargir son propre réseau par la même occasion !
    • Pas de perte de temps, une opportunité peut être décrite en 3 mn… Et une aide en ligne permet même d’estimer son prix de vente, au cas où on ne sache pas trop comment faire !
    • Par défaut, l’apporteur d’affaires est anonyme. Une fois son opportunité publiée, il peut recevoir les messages envoyés par les professionnels intéressés et c’est lui qui décide avec qui il souhaite communiquer pour poursuivre et finaliser la vente de son opportunité !
    • Lorsqu’un accord est trouvé entre les deux parties sur le prix et les conditions d’échange d’une opportunité, la transaction se fait en direct par chèque, virement, espèces, chèque cadeau, etc… en fonction de ce que vous avez décidé entre vous.
    • Si nécessaire, un modèle de contrat vous aide à formaliser vos accords respectifs par écrit.
    • Enfin, First2trade est totalement gratuit. Il n’y a pas de frais d’abonnement ou de frais de plateforme !


    Vous vous reconnaissez dans cet article ? Téléchargez notre guide ci-dessous pour aller plus loin ou publiez maintenant votre première opportunité commerciale !

    Vous avez des questions ? N'hésitez pas à nous envoyer un message  : contact@first2trade.com, nous serons ravis de vous aider :-)

     guide-10-cles-se-lancer-comme-apporteur-daffaires  

    Topics: Conseils Business