Informatique-et-telecom-banniere-hubspot

    L'informatique et les telecom, un secteur idéal pour être apporteur d'affaires !

    Posted by Thierry Mourrain on 11 févr. 2019 16:53:26
    Thierry Mourrain

    Le milieu de l’informatique et des telecom doit répondre à beaucoup d'attentes et d'enjeux clients. De fait il génère de très nombreuses opportunités d’affaires. Il peut donc être intéressant d'apporter de la valeur en mettant en relation des clients finaux avec des professionnels, de façon gracieuse ou rémunérée.

    Les leviers à actionner pour devenir apporteur d’affaires en informatique et telecom

    Par exemple, vous êtes développeur informatique et la société pour laquelle vous réalisez un nouveau site web désire renouveler son parc réseaux et serveurs : mettez-la en relation avec l’un de vos contacts professionnels qui propose du hardware. Autre exemple, vous êtes commercial dans la vente de stockage de données et l'un de vos clients recherche une solution d‘hébergement. Plutôt que de perdre cette affaire, pourquoi ne pas indiquer ce besoin à des professionnels spécialisés dans le domaine de l’hébergement et du Cloud ? Ces circonstances sont légions en informatique tant les sujets sont variés !

    Quelque soit le besoin identifié, vous aurez le choix entre :

    • laisser passer cette information car elle n'entre pas dans votre porte-folio,
    • communiquer cette opportunité commerciale à des professionnels que vous connaissez déjà,
    • utiliser des plateformes web comme First2trade pour qu’elles les diffusent !

    Dans tous les cas, vous pouvez le faire gracieusement ou être rémunéré par une commission pour cela !

    Retrouvez ci-dessous, et dans le guide proposé en téléchargement, les principales informations à connaître pour développer une activité d’apporteur d’affaires dans l'informatique et les telecom.


    Les leviers psychologiques

    Les commerciaux le savent, les opportunités d’affaires se présentent parfois après de longues tournées ou campagnes de prospection téléphonique ; elles proviennent aussi de la relation de confiance que vous avez tissée avec votre client.

    Dans tous les cas, pour devenir apporteur d’affaires en informatique et générer des revenus avec cette activité, il n'est pas nécessaire d'être télé-prospecteur ou spécialiste en chasse commerciale. Il faut surtout du bon sens et de bonnes pratiques. Par exemple, se déplacer dans des salons professionnels, rencontrer ses clients, ses confrères ou des partenaires, se connecter sur les réseaux sociaux, s'intéresser à de nouvelles solutions, etc ...

    Le but est de construire et développer votre réseau, vos connaissances et votre réputation afin d'identifier des besoins de clients qui vous connaissent, apprécient votre valeur, et qui savent que vous allez les aider à trouver de bons professionnels pour y répondre.

    Et au final c'est bien ça le plus important ! Si vous êtes un intermédiaire de confiance, votre mise en relation avec le client final aura encore plus de valeur aux yeux des professionnels qui veulent proposer leurs services.

     

    La diversité des opportunités commerciales dans l'informatique

    Le secteur informatique et telecom, de part sa nature, fait partie de ceux qui sont les plus touchés par la digitalisation de notre société.

    De nouvelles technologies ou de nouveaux acteurs, remodèlent sans cesse les offres et les besoins des clients. De plus, de gros acteurs comme des opérateurs téléphoniques, des hébergeurs, des cloud providers ou même des éditeurs peuvent absorber très vite des marchés jusqu'alors réservés à de petites sociétés spécialisées. Il faut arriver à suivre cette course effrénée, et savoir s'adapter à la digitalisation, ce qui n'est pas simple pour tout le monde !

    Mais l'informatique et les telecom, c’est aussi un des secteurs économiques dans lequel se développent le plus d'opportunités commerciales, car les besoins sont non seulement très diversifiés et très nombreux, mais aussi très fréquents, avec un perpétuel renouvellement : vente de logiciel, maintenance, équipements serveurs, réseau, stockage, sécurité, prestations de services, développement logiciel, marketing digital, etc....

    Alors, dans un contexte aussi évolutif et protéiforme, vouloir sécuriser son activité ou tout simplement rendre service à des clients, est une sage décision et l'apport d'affaires peut permettre d'atteindre ces objectifs.

    Surtout grâce au numérique et à l'utilisation de plateformes de mises en relation d'affaires, car du coup il devient possible de rendre cette activité très efficace, c'est à dire rentable, récurrente et assez peu chronophage.

     

    Profiter du numérique et des plateformes de mise en relation

    Une fois le besoin d'un client identifié, utiliser des plateformes comme First2trade apporte les avantages suivants :

    • Vous décrivez votre annonce dans un formulaire, ça prend 3 mn ! Ensuite votre annonce est publiée et vue par de nombreux professionnels.
    • Le prix de vente est estimé automatiquement...
    • ... mais il peut être laissé à zéro, si vous ne souhaitez pas monétiser votre rôle d'intermédiaire.
    • Les professionnels intéressés peuvent entrer en contact directement avec vous pour en savoir plus
    • Votre identité est préservée. C’est vous qui décidez à qui vous répondez et à qui vous allez communiquer vos coordonnées pour poursuivre l’échange.
    • Un accord est trouvé avec un professionnel ? Choisissez le mode de paiement désiré (chèque ou virement bancaire, espèces, chèque cadeau, etc…) puis mettez en contact le professionnel avec votre client.
    • La facilité d’utilisation et le gain de temps permettent sérieusement d'envisager cette activité d'apport d'affaires comme un revenu complémentaire récurrent, et compenser certaines saisonnalités ou variations de votre revenu principal !

     

    Bien choisir sa structure juridique pour se développer sereinement

    Dès lors, que vous soyez particulier ou entreprise, si vous envisagez cette activité comme une source récurrente de revenus, la question de la facturation peut se poser.

    Vous devez alors créer une structure juridique qui vous permettra de dégager une rémunération et d’être à jour dans vos obligations comptables et fiscales. Vous avez le choix entre différentes options : de la micro-entreprise à la société par action simplifiée (SAS). La décision sur la forme choisie est assez personnelle et dépend de votre situation.

    Certaines personnes ne veulent pas se lancer seules et préfèrent opter pour une structure collective en SAS ou SARL. D’autres recherchent un fonctionnement simple comme la micro-entreprise ou l’entreprise individuelle.

    Retrouvez tous ces sujets juridiques ou commerciaux, et bien d’autres encore dans notre guide : "10 clés pour de lancer comme apporteur d’affaires".

    guide-10-cles-se-lancer-comme-apporteur-daffaires

     

    Topics: Conseils Business, Guides