BTP-batiment-metiers-de-la-contruction

    Métiers du BTP : créez-vous un revenu d'apporteur d'affaires grâce au numérique

    Posted by Thierry Mourrain on 25 févr. 2019 à 07:57:00
    Thierry Mourrain

    Avec le numérique, générer un revenu complémentaire sans être exposé à de nombreuses contraintes est possible. Découvrez comment dans cet article et le guide qui l'accompagne.

    Devenir apporteur d’affaires dans le BTP et la construction : tous nos conseils

    Tout d’abord, sachez que vous êtes chanceux !

    En effet, il faut savoir que le secteur du BTP et de la construction fait partie des secteurs les plus prolifiques économiquement. L’ampleur des transactions qui s’y déroulent se chiffre en centaines de milliards d’euros par an, et contribue à alimenter beaucoup d’autres activités : banque, assurance, équipements de la maison et du jardin, fourniture d’électricité, de gaz, de fioul, prestations de services diverses, etc….

    De ce fait, en tant que professionnels du BTP et du bâtiment, vous avez de multiples occasions de mettre en contact deux autres professionnels ou un particulier avec un professionnel.

    Par exemple, un électricien qui intervient au domicile d’un particulier qui envisage de construire une extension peut le mettre en relation avec une entreprise de BTP qu’il connait. Un plombier qui apprend que son client souhaite mettre en vente sa maison ou ses locaux a des chances d’être écouté par une agence immobilière. Enfin, un architecte peut proposer son aide à un client qui recherche une entreprise de déménagement, un garde-meuble, ou une banque pour un prêt immobilier, etc… Ce genre de services se rend gratuitement ou contre une rémunération par le biais de l’apport d’affaires. En effet, l’électricien agit en tant qu’intermédiaire apporteur d’affaires auprès de l’entreprise de BTP. Et celle-ci, peut tout à fait accepter de lui verser une commission pour être mise en contact avec le client final, car c’est pour elle une opportunité commerciale de se faire connaitre,  vendre ses services et développer son activité.

    Retrouvez ci-dessous, et dans le guide en téléchargement, tous nos conseils pour devenir apporteur d’affaires dans le BTP et les métiers de la construction.

     

    L’activité d’apporteur d’affaires au quotidien

    Pour vous lancer, il faut simplement savoir être à l’écoute de vos clients.

    Lorsque vous intervenez dans le cadre de votre prestation principale, il faut comprendre et anticiper leurs éventuels besoins, même si ce n’est pas dans vos cordes. Une fois que ceux-ci seront identifiés, proposez à vos clients de les aider à trouver les bons professionnels pour y répondre.

    Normalement, votre expérience et la qualité de votre savoir-faire, s’ils sont reconnus comme tels par vos clients, seront vos meilleurs atouts.

    En effet, comment refuser à un spécialiste qu’on apprécie, qu’il vous aide à en trouver d’autres en faisant jouer son carnet d'adresse ?


    La mise en place de l’activité d’apporteur d’affaires dans le BTP et la construction

    La question de la facturation et de la rémunération est importante. Comment facturer une mise en relation entre un client final et un professionnel ? La solution la plus simple est d’opter pour un statut juridique qui permet d’émettre des factures. Pour plus de facilité, il est généralement conseillé de commencer en tant que micro-entrepreneur car les formalités et les obligations comptables sont allégées.

    Mais il n’est pas nécessaire de créer directement une structure juridique pour débuter cette activité. Si vous avez déjà une entreprise dans le BTP ou la construction, il est possible de facturer vos prestations de mise en relation en tant qu’activité accessoire. Si celle-ci se développe, vous pourrez ensuite envisager de créer une structure ad hoc.

    Par ailleurs, si vous êtes salarié d’une entreprise de BTP et apportez à votre employeur une opportunité d’affaires, ce dernier peut vous rémunérer avec une prime exceptionnelle, une commission ou un avantage en nature

    Proposer une mise en contact avec le client final suppose, dans certaines conditions, que ce dernier ait donné son accord pour être prospecté. Afin de garantir la protection des données personnelles, tout apporteur d’affaires est autorisé à vendre les données de contact de client finaux particuliers à des fins commerciales à condition que ces derniers lui aient expressément donné leur accord. Les données de clients finaux professionnels ne demandent pas de consentements préalables dans la mesure où la prospection commerciale est en rapport avec leur profession. 

     

    Utiliser le numérique pour gagner du temps

    Dans votre activité, vous avez peut-être déjà pratiqué l’apport d’affaires de façon gracieuse ou onéreuse en mettant en contact un confrère professionnel, faisant partie de vos relations, avec un de vos clients.

    Maintenant, grâce au numérique et aux plateformes de mise en relation spécialisées comme First2trade, l'activité d'apporteur d'affaires peut se faire de façon bien plus étendue et efficace. Les principaux avantages sont les suivants :

    • Gagner du temps en décrivant le besoin dans une annonce une seule fois, plutôt que de devoir l‘expliquer oralement à chaque professionnel intéressé.
    • Grâce à l'audience du web (qui vient en 2018 de dépasser celle de la télévision quand même !), il est possible de toucher un grand nombre et une grande diversité de professionnels, et ainsi démultiplier ses chances de vendre rapidement la mise en relation avec son client.
    • Préserver son anonymat. Sur certaines plateformes comme First2trade, l'apporteur d'affaires peut publier des opportunités commerciales sans dévoiler son identité, ni celle de son client. Quand il reçoit un message d’intérêt d’un professionnel, c’est l’apporteur d’affaires qui décide de communiquer ou pas ses coordonnées afin de poursuivre l’échange et finaliser la vente de la mise en relation.
    • Capitaliser sur votre activité d'apporteur d'affaires comme vous capitalisez déjà sur votre activité principale, c'est pouvoir compter sur un revenu complémentaire régulier et croissant.

    Vous voulez en savoir plus sur l’utilisation de plateformes comme First2trade, regardez cette vidéo de 3 minutes pour réaliser combien il est simple de remplir une annonce et de profiter du numérique pour mieux valoriser votre travail.

    Et retrouvez tous nos conseils dans notre guide présentant les "10 clés pour de lancer immédiatement comme apporteur d’affaires".

    guide-10-cles-se-lancer-comme-apporteur-daffaires

     

    Topics: Guides