portage-salarial-2

    Comprendre le portage salarial pour les indépendants

    Posted by Thierry Mourrain on 13 août 2018 à 10:00:00
    Thierry Mourrain

    Si le modèle du portage salarial existe déjà depuis de nombreuses années, son essor ces dernières années est en lien étroit avec l’évolution fulgurante du marché de l’emploi et l’explosion des indépendants et autoentrepreneurs.

    On dénombre en effet plus de 800 000 indépendants en France et le portage salarial est un modèle parfaitement adapté à ceux qui veulent se lancer rapidement et sans trop de contraintes. On vous explique tout.

    Un modèle emprunté au salariat et à l’entrepreneuriat

    La particularité du portage salarial est qu’il mixe les modèles du salariat et de l’entrepreneuriat. En effet, il ne s’adresse qu’aux indépendants travaillant seuls mais leur permet de conserver un statut salarié avec tous les avantages qui vont avec, et notamment la couverture sociale et l’assurance chômage.

    Concrètement, l’indépendant est salarié de la société de portage, il signe donc un contrat en CDD ou CDI, mais gère librement son activité et détermine lui-même les honoraires qu’il facture à ses clients. Le modèle est donc parfaitement adapté aux activités de conseil, ou des prestations de formation…

    En fin de mission, c’est donc la société de portage qui facture le client selon les conditions négociées préalablement et transforme les sommes perçues en salaire pour le consultant.

    Il s’agit donc d’un modèle tripartite avec

    - Le client = l’entreprise ou organisation pour le compte de laquelle la mission est réalisée

    - Le « porté » = le consultant indépendant qui réalise la mission

    - La société de portage = qui sert d’intermédiaire et gère la partie juridique, administrative et comptable

    Les avantages du portage salarial pour les indépendants

    Le premier avantage est celui du gain de temps, en effet non seulement le portage salarial permet d’exercer son activité sans passer par les contraintes de création de statut juridique, il est donc possible de commencer une mission dans des délais très courts.

    C’est également la société de portage qui s’occupe de tout l’administratif, le consultant indépendant peut donc se concentrer sur le développement de son activité et ses missions.

    L‘argument principal qui convainc un grand nombre d’indépendants est celui de la couverture sociale puisque le consultant conserve en effet un statut salarié avec tous ses avantages, qu’il s’agisse de dépendre du régime général de la sécurité sociale, mais aussi de maintenir des droits à l’assurance chômage.

    Parmi les autres avantages non négligeables, on note aussi l’accès à la formation comme tout salarié qui bénéficie d’un compte personnel de formation, mais aussi le fait d’être accompagné au quotidien dans le développement de son activité par la société de portage qui délivre de nombreux conseils et supports sur les sujets juridiques, comptables et fiscaux…

    Quel salaire pour le consultant en portage ?

    Maintenant que vous en savez un peu plus sur ce modèle, vous vous posez probablement la question de comment déterminer son salaire en portage salarial ?

    Le consultant étant salarié de l’entreprise de portage, celle-ci doit s’acquitter des charges sociales et patronales ; à cela s’ajoutent les frais de gestion qui oscillent souvent entre 6 et 10% du CA HT facturé. Mis bout à bout, le salarié peut donc tabler sur un salaire net d’environ 50% de son chiffre d’affaires annuel.

    Les conditions étant néanmoins différentes selon les sociétés de portage, une petite étude de marché pour faire des simulations en fonction de chaque situation vous permettra de choisir le meilleur partenaire pour votre développement !

    Télécharger votre guide

    Topics: Juridique