creer-entreprise-sans-ruiner-astuces-maitriser-budget-2

    Astuces pour créer son entreprise sans se ruiner

    Posted by Thierry Mourrain on 29 oct. 2018 10:00:00
    Thierry Mourrain

    Ça y est, vous avez décidé de vous lancer, et de créer votre entreprise, le début d’une merveilleuse aventure ! Vous avez travaillé votre business plan et déterminé votre budget pour vous lancer sur vos premiers mois d’activité, parfait !

    Cette enveloppe n’étant pas extensible, et comme il y a de fortes chances qu’il vous faudra attendre quelques temps avant de percevoir vos premiers revenus, vous avez tout intérêt à bien gérer ce budget afin qu’il vous permette de tenir le plus longtemps possible. Voici quelques astuces pour vous aider à maîtriser votre budget pour créer votre entreprise sans vous ruiner !

     

    Création des statuts et capital social en ligne

    La première étape de votre histoire d’entrepreneur est celle de la création de vos statuts et de dépôt de capital. Si, selon la forme juridique que vous choisirez, il est possible de créer une société avec 1€ de capital symbolique, pensez quand même que selon votre secteur, votre capital social peut être un élément déterminant pour vos futurs clients, ou vos partenaires bancaires.

    Un capital élevé est aussi un signe de sérieux et rassurant pour certains types de structures qui seraient amenées à travailler avec vous, ou à financer une partie de votre projet !

    Vous avez donc tout intérêt à réduire les coûts administratifs au minimum pour réserver une part maximale au capital. Pour cela différents acteurs tels LegalStart, Captaincontrat ou encore Agence-Juridique, proposent des packages des plus abordables pour la création de vos statuts.

    Pour quelques dizaines d'euros, vous avez en effet la possibilité de déléguer la création de vos statuts et vous recevez vos documents juridiques sous 48H.

    Vous pourrez aussi bénéficier de nombreux services annexes tels que le dépôt de marque ou brevet, la recherche d’antériorité ou encore la rédaction de pactes d’actionnaires si vous envisagez de vous associer.

    Selon une étude Opinion Way, en passant par ce type de service, vous pouvez réduire de près de 80% de vos frais juridiques, autant de budget libéré et disponible pour d’autres sujets !

    Ces services juridiques en ligne n’interviennent d’ailleurs pas que dans le cadre de la création des statuts mais aussi tout au long de la vie de l’entreprise : ils proposent en effet de nombreux services de conseils juridiques et fiscaux (avocats, notaires, experts-comptables…), mais gèrent aussi toutes les démarches de modification de statuts, changement de siège social, augmentation de capital… Bref, de véritables partenaires du quotidien pour le dirigeant d’entreprise !

     

    Home office ou espaces de co-working

    Un autre poste qui impacte sérieusement votre budget est celui de vos locaux. De nombreuses activités aujourd’hui sont parfaitement compatibles avec le travail à domicile ou ne nécessitent pas d’investir dans des bureaux individuels immédiatement.

    Dans la mesure du possible et si votre activité vous le permet, ne vous précipitez donc pas dans la recherche de locaux, vous feriez grimper vos charges (trop) rapidement. Privilégiez plutôt de vous aménager un espace de travail chez vous si vous avez une pièce disponible que vous pouvez vous approprier.

    Si l’énergie d’un groupe vous manque ou si vous ressentez le besoin de cloisonner un peu vos vies personnelles et professionnelles, vous pouvez aussi opter pour les espaces de co-working qui rencontrent un grand succès ces dernières années. Différents modèles existent : à la journée, à l’heure, abonnement mensuel ou annuel… vous trouverez forcément un format qui répond à vos besoins et à vos perspectives.

     

    Négocier vos frais bancaires

    Enfin, autre levier pour faire des économies lors de la création de votre société, les frais bancaires !

    En effet, les prestations et frais peuvent différer sensiblement d’un organisme à l’autre : coûts sur les différentes opérations telles virements, prélèvements…

    Autant de frais additionnels qui passeraient presque inaperçus mais peuvent finir par représenter des petites sommes mises bout à bout.

    Osez donc négocier avec votre conseiller pour réduire la facture !

    S’il faut vous donner toutes les chances de réussir et vous mettre dans les meilleures conditions, d’une manière générale, soyez un peu fourmi les premiers temps. Il est vite tentant d’utiliser sa carte professionnelle pour faire quelques courses d’aménagement ou des achats qui ne sont peut-être pas tous de la première urgence : la plante verte peut attendre, le business lui, n’attend pas ;) !

    guide pour booster sa force de vente PME

     

    Topics: Conseils Business