apprendre-des-ses-erreurs-pour-reussir-son-business-2

    Apprendre de ses erreurs pour réussir son business

    Posted by Thierry Mourrain on 11 oct. 2018 10:00:00
    Thierry Mourrain

    Avoir une bonne idée est à la portée de (presque) tous et nombreux d’ailleurs sont ceux qui ont de brillantes idées ; rares en revanche sont ceux qui les portent jusqu’à les faire vivre. En business l’idée ne compte donc pas vraiment, ou peu, seule l’exécution fait la différence car finalement il n’y a de risque que dans l’exécution.

    Le chemin vers le succès est intrinsèquement semé d’embuches et pour réussir il faudra se confronter à de nombreuses difficultés et risquer, souvent, de se planter. A l’arrivée on se souviendra de ceux qui auront réussi à braver les obstacles. Derrière chacun d’eux se cachent des hommes et des femmes qui auront appris de leurs erreurs pour en faire des opportunités pour leur business.

    Alors pourquoi il ne faut pas avoir peur de se tromper ?

     

    Une culture de l’erreur culpabilisante

    Si les choses évoluent, doucement, dans notre société très académique, l’échec est encore suspicieux et honteux et l’entrepreneur qui rate voit son image ternie durablement et ses chances de re-tenter assez faibles.

    Force est de constater que la culture française, et européenne d’une manière générale, aurait quelques leçons à prendre de nos amis outre-atlantique. En effet, allez demander à Bill Gates, Mark Zuckerberg et autres serial entrepreneurs américains leur rapport à l’échec, tous vous diront qu’il fait partie de l’aventure et qu’un Homme qui réussit est un Homme qui a d’abord échoué.

     

    Eloge de l’échec et des erreurs

    Faisons donc un peu l’éloge de cet échec qui fait encore si peur mais qui pourtant est une vraie opportunité de réussir !

    Combien de projets d’entreprise rencontrent le succès exactement tels qu’ils avaient été imaginés au tout début ? Probablement aucun, quasi tous ont dû pivoter à un moment ou un autre. Mener un projet à son terme c’est donc par essence le faire évoluer, et donc quelque part d’avoir fait des erreurs d’appréciation au démarrage.

    Pour cela, il faut néanmoins mettre un peu son égo de côté, se remettre en question et accepter de faire un pas de côté pour rencontrer son marché et ne pas s’entêter et persévérer dans ses certitudes lorsque celles-ci ne semblent pas alignées avec la réalité.

     

    Savoir rebondir, une qualité pour entreprendre

    Enfin, si on prend le contrepied de cette vision culpabilisante de l’échec, savoir rebondir et donc accepter que l’on a fait des erreurs est une réelle qualité pour entreprendre. Celles et ceux qui se désespèrent face aux difficultés et baissent les bras dès lors que les choses ne fonctionnent pas miraculeusement telles qu’ils l’imaginaient ne sont probablement fait pour entreprendre. Celles et ceux qui, au contraire, accueillent leurs échecs avec bienveillance ont en fait des formidables ressources pour réussir.

     

    Apprendre de ses erreurs pour progresser, éviter les écueils et refaire différemment mais mieux. Et si la réussite n’est pas immédiate se donner la chance de réussir plus tard en tentant autrement mais avec toujours autant de passion. Peut-être est-ce finalement une des clés du succès !

    Télécharger votre guide

    Topics: Conseils Business