apport-affaires-deceler-arnaques-1

    Apport d’affaires, déceler les arnaques

    Posted by Thierry on 8 juin 2018 10:00:00

    Si l’apport d’affaires est une démarche de plus en plus courante en France, et si dans l’ensemble vous aurez à traiter avec des professionnels parfaitement honnêtes, il reste possible de tomber sur un Apporteur d’affaires peu scrupuleux. Pour éviter cet écueil peu agréable, quelques précautions sont de rigueur.

    Il est primordial de bien vous renseigner sur les personnes avec qui vous travaillez avant d’entamer toute collaboration professionnelle. Rédiger des contrats et des factures vous permettra également d’être protégé aux yeux de la loi. Découvrez tous nos conseils pour déceler les arnaques !

    Se renseigner sur votre partenaire

    Avant toute signature ou rédaction de contrat, il est essentiel de bien vous renseigner sur le ou les apporteurs d’affaires avec lesquels vous êtes susceptibles de travailler.

    Tout d’abord, de nombreuses informations sont disponibles via les réseaux sociaux, notamment LinkedIn dans le cadre professionnel, et les moteurs de recherche. Grâce à internet, il est de nos jours extrêmement facile de se documenter sur une personne. Ces premiers éléments récoltés vous permettront de mieux cerner l’individu avec qui vous êtes sur le point de collaborer.

    Une démarche courante également, sur la base des informations récoltées, n’hésitez pas à contacter certains des précédents employeurs afin d’avoir l’avis et le point de vue d’une personne extérieure sur les compétences et réalisations de votre futur partenaire.

    Enfin, vous devez sentir que vous pouvez faire confiance à l’individu à travers les différents points de contact que vous avez eus avec lui. Si des informations ne sont pas claires, n’hésitez pas à lui poser des questions. Quelqu’un qui n’a rien à se reprocher sera toujours en mesure de répondre à vos interrogations.

    Les points clés du contrat

    Lorsque vous vous engagez dans une démarche d’apport d’affaires, l’un des seuls éléments qui vous protègent juridiquement en cas de litiges est le contrat que vous avez passé avec l’apporteur d’affaires. Veillez à bien y inscrire toutes les mentions obligatoires et tous les éléments qui méritent d’être mentionnés par écrit.

    Nous avions déjà évoqué précédemment les différentes informations que doit comporter un contrat pour être valable aux yeux de la loi (lien : « Immobilier un secteur propice pour devenir apporteur d'affaires »>. Cela peut vous éviter de mauvaises surprises dans un second temps.

    Quelques précautions supplémentaires

    N’acceptez jamais un contrat où vous devez payer à l’avance !

    Méfiez-vous de tout élément qui pourrait être susceptible d’induire une arnaque. Par exemple des montants trop bas peuvent cacher de fausses offres ou du moins des offres de qualité moindre. On note que dans le cadre d’une rémunération en pourcentage du chiffre d’affaires généré (type de rémunération le plus utilisé dans le cadre de l’apport d’affaires), le pourcentage se situe en général entre 5 et 15% du montant total.

    En cas de doute, faites toujours appel à un professionnel, comme un avocat par exemple, qui saura vous guider dans vos démarches et vous protéger au mieux.

    ban-guide-booster-force-vente-2

    Télécharger votre guide

    Topics: Juridique