Independants-Entrepreneurs-Developper-Son-Activite

    Indépendants : les 4 clés pour développer son activité

    Posted by Thierry Mourrain on 5 oct. 2019 14:49:55
    Thierry Mourrain

    Développer son activité quand on est entrepreneur indépendant n’est pas ce qu’il y a de plus simple et pourtant, comme toute entreprise, il faut grandir. Mais comment arriver à concilier ces enjeux de croissance quand on fait déjà tout en même temps ?

    Pour répondre à cette délicate question, voici 4 façons de développer votre activité quand vous êtes à votre compte. 


    Donner plus de visibilité numérique à son activité et à son expertise

    La faiblesse des entrepreneurs indépendants est souvent de manquer de visibilité et de notoriété par rapport à d’autres entreprises, plus installées et reconnues, et donc de passer à côté de business potentiel.

    Heureusement, avec le digital et ses nombreux outils, vous avez les moyens de vous faire remarquer et de sortir du lot en travaillant sur votre image et votre communication, de chez vous, sans devoir aller au contact tout de suite. 

    Comprendre alors comment améliorer votre présence en ligne pour faire connaître votre nom, votre enseigne et votre savoir-faire auprès de dizaines de milliers de clients potentiels, n'est plus un choix, c'est un investissement capital et une chance qu'il ne faut pas laisser passer !

    Pas de complexe David contre Goliath, vous avez des expertises, de l'expérience, revendiquez-les ! Pour commencer, assurez-vous d’avoir un profil professionnel Linkedin à jour, détaillé, et qui mette en valeur vos compétences. Si vous êtes peu expérimenté sur ce sujet et que les réseaux sociaux vous tétanisent (tout le monde est déjà passé par là 🙂), prenez juste une heure pour regardez ce tutoriel. Le but n'est pas de vous plonger dans le social networking, de toute façon vous n'avez pas le temps, mais de vous lancer progressivement et de vous familiariser peu à peu avec cette application utilisée par 16 millions d'inscrits en France !

    Le gros avantage de Linkedin par rapport aux autres réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, etc...) est son efficacité. Orienté BTOB et peu chronophage, Linkedin vous permet d'être référencé sur tous les moteurs de recherche, y compris le sien (2,2 millions de recherches par jour quand même !). Une fois vos pages créées, le temps passé à rajouter du contenu ou animer votre communauté peut être très mesuré (quelques minutes par semaine), et les conversions en prospects ou en nouvelles relations professionnelles plutôt fructueuses. Prenez connaissance de ces chiffres clés, ils parlent d'eux-mêmes !

    Une fois vos profils personnels et entreprises Linkedin créés, intéressez-vous aussi à Facebook en suivant ce tutoriel, lui aussi très complet et simple à mettre en pratique. Tout comme Linkedin, Facebook peut vous permettre de toucher vos futurs clients encore plus précisément, en communiquant vers des groupes d'utilisateurs proches de vos thématiques métiers.

    Vous pouvez également créer simplement un petit site internet expliquant en quelques pages qui vous-êtes, vos services, vos réalisations, et disposant d'un formulaire de contact pour qu'on puisse vous joindre. Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions vous permettant de créer un site sans avoir pour autant de réelles compétences techniques. Intéressez-vous à Wordpress ou Wix par exemple.

    N’hésitez pas à vous inscrire sur Google My Business, des annuaires en ligne, ou sur des sites de mise en relation entre professionnels. Il en existe de nombreux en fonction de votre secteur d’activité ! Pour les identifier, tapez sur les moteurs de recherche : "Forum" ou "Annuaire" ou "Blog" ou "Mise en relation" suivi des mots clefs représentant le mieux votre métier ou votre activité.

    ✅ Et gardez ça en tête : vous pensez être seul et isolé mais votre présence en ligne peut décupler votre force commerciale !

    Independant-Entrepreneur-Developper-Son-Activite

     

    Prospecter de nouveaux clients en s'appuyant sur ses réalisations

    Souvent, la prospection commerciale est remise à plus tard quand on a déjà des journées bien chargées, n'est-ce pas ? Or, il est difficile de développer son activité sans passer par la conquête de nouveaux clients.

    Pour rendre cette étape la plus efficace possible, abordez les choses avec un maximum de pragmatisme. Evitez les « cold call » ou les campagne d'e-mailing en masse, souvent mal ciblés et inutiles. Commencez plutôt par lister vos clients et anciens clients et ce que vous avez fait pour eux. Il y a fort à parier que d’autres acteurs du même secteur aient des problématiques similaires et que vos cas d'usages les intéressent. En un mot, visez juste et utilisez votre vécu 🎯

    Si vous envisagez de prospecter par téléphone :

    • Commencez par demander à vos clients actuels s'ils connaissent d'autres personnes qui comme eux ont les mêmes besoins. Ces personnes peuvent être des collègues travaillant dans un autre service ou une autre filiale de la même société, des confrères ou même des amis. Si vos clients sont contents de vos services, il vont certainement vous aider, alors n'hésitez pas à les solliciter ! (c'est vrai, souvent on ose pas demander 🙄 !)
    • Vous avez des noms maintenant. Alors avant d'appeler vos prospects, préparez une fiche et notez le cas d'usage concerné, le nom de votre interlocuteur, sa fonction, ses coordonnées téléphoniques et mail, le nom du client qui vous l'a recommandé et cochez une case si ce dernier vous permet de l'appeler de sa part.
    • Dés le début de l'appel, n'hésitez pas à citer votre client. Si celui-ci ne souhaite pas qu'on l'évoque ou si personne ne vous recommande, donnez des exemples de société chez qui vous êtes intervenu, si possible dans le même secteur d'activité que celui de votre interlocuteur, ou pour le même cas d'usage.
    • Relatez le problème ou le besoin qui vous a été soumis, comment vous l'avez résolu et quels bénéfices vos clients en ont tirés.
    • Si le timing est bon et qu'il est intéressé, Il y a de fortes chances pour que votre interlocuteur vous demande vos conditions et votre tarif avant de vous envoyer sa demande. Ne donnez pas un honoraire fixe. Proposez une fourchette de prix minimum et maximum pour laisser de la place à une éventuelle négociation. Demandez quel est la motivation justifiant de lancer ce projet, quels objectifs doivent être atteints, quel est le délai de livraison souhaité, le budget provisionné, les conditions d'intervention et le lieu, si la mission est à réaliser sur site, le matériel ou les équipements à prévoir, etc... 
    • Si votre interlocuteur n'est pas intéressé, il y a certainement une raison parmi celles-ci :
    1. le cas d'usage dont vous lui parlez ne le concerne pas. A-t-il d'autres besoins plus prioritaires à traiter ? (peut-être avez-vous des compétences aussi dans ce domaine)
    2. vous arrivez trop tard, il a déjà confié cette mission à d'autres. Qui a-t-il choisi ? (c'est peut-être un futur ou actuel partenaire à contacter)
    3. il compte lancer le projet mais pas tout de suite. Quand compte-t-il le faire ? Sur quel projet important est-il focalisé en ce moment ? (vous pouvez peut-être l'aider là aussi) ...


    Si vous envisagez de prospecter par mail ou via les réseaux sociaux :

    • Rédigez un ou plusieurs cas d'usages en quelques mots choisis et postez-les à partir de vos pages Linkedin et Facebook agrémentés d'une photo ou d'une vidéo. C'est une excellente façon de faire connaître vos services et de susciter l'intérêt. Vous aurez parfois la bonne surprise de lire des commentaires approbateurs ou de recevoir des demandes de contact ou des appels provenants de clients ou de partenaires souhaitant vous confier une mission similaire ... (bingo 🏅!)
    • Faites la même chose par mail en sélectionnant les contacts en fonction des cas d'usages qui vous semblent correspondre le mieux à leurs besoins. 


    Réfléchissez également aux clients délaissés par vos concurrents. Les entreprises installées qui vous font de l’ombre en terme de visibilité n’auront jamais la même agilité que vous pour aborder ce qui sera considéré chez eux comme des « petites prestations » (qu'ils vendront chères d'ailleurs !). Et bien justement, ces petites prestations seront probablement vos futurs revenus et futurs clients, ne les sous-estimez pas !

     

    Independant-Entrepreneur-Developper-Ses-Affaires

     

    Considérer et traiter toutes les pistes commerciales

    Bien sûr toutes les pistes commerciales qui vont converger vers vous ne seront pas forcément alignées avec votre coeur de métier. Pire, et c'est tout le mal qu'on vous souhaite 😀, votre carnet de commande, s'il est plein, vous obligera peut-être à refuser des demandes clients alors que vous savez y répondre ! 😥 On pourra même vous proposer des missions parfaites pour vous mais hors d'atteinte car extérieures à votre zone de chalandise ... 😥😥😤

    Quelque soit la raison, lorsque ces moments arriveront, notre conseil est le suivant : ne laissez jamais tomber ces leads sous prétexte que vous ne pouvez pas les traiter ! Pourquoi ? Pour deux raisons simples :

    • Ces informations commerciales que vous venez de recueillir sont le fruit de votre travail
    • Elles intéressent certainement d'autres professionnels qui eux les recherchent pour se développer


    Il serait vraiment dommage de ne pas exploiter ce potentiel !

    Alors, en fonction de vos objectifs, deux possibilités s'offrent à vous pour transformer ces moments en opportunités :

     

    Tisser des relations et des partenariats

    Et comme le temps est compté et que vos journées ne font que 24H, voici une dernière idée pour développer votre activité : dans la continuité du point 2 et 3 évoqués ci-dessus, cherchez à créer des partenariats avec d'autres sociétés ou confrères.

    En effet, si votre activité ou votre brio commercial vous place au coeur d'opportunités d'affaires et que vos clients vous demandent régulièrement de leur recommander des professionnels, saisissez cette chance, voire suscitez-là, et jouez à fond ce rôle de conseil et d'entremise ! Que vous proposiez ce service gratuitement ou contre une rémunération, c'est clairement pour vous une occasion rêvée de rendre service, élargir votre réseau, ouvrir de nouvelles perspectives, bref de vous développer au-delà de vos limites actuelles !

    Chaque métier disposant de ses réseaux, salons, clubs d'affaires ou associations professionnelles, il peut être aussi intéressant pour vous de les identifier afin de vous faire connaitre, diffuser votre carte de visite et promouvoir votre savoir-faire. Lors des meetings, il y a des chances pour que vous puissiez glaner ici ou là quelques projets apportés par des partenaires ou par des clients invités pour l'occasion. C'est aussi le lieu idéal qui permet de rencontrer des confrères. Peut-être ont-ils des projets à sous-traiter ? Peut-être vous-même avez-vous connaissance de leads que vous pourriez leur communiquer ?

    ✅ Et soyez convaincu d'une chose : vous êtes un freelance solo certes, mais vous êtes peut-être la bonne personne pour beaucoup de professionnels ! 💪

    Indépendant-Freelance-Entrepreneur-Developper-Activite


    Alors, nous espérons, au travers de cet article, vous avoir donné de nouvelles pistes et l'envie de les mettre en pratique ! 😀

    Vous pouvez poursuivre votre lecture en parcourant notre blog dédié au développement commercial ! Ou télécharger notre guide ci-dessous pour approfondir le sujet :

     

    guide pour booster sa force de vente PME

    Topics: Conseils Business